Que découvrir au Rwanda ?

No Comments

Tourisme

Dénigré par les guerres civiles qui l’a ravagé, Rwanda n’en reste pas moins un pays doté de nombreux attraits touristiques. Malgré ce passé macabre, ce pays connait un succès touristique incontestable puisqu’en 2012, il accueille quelques millions de touristes. En voici la raison.

Faire du tourisme au Rwanda pour sa diversité

Comme tous les pays africains, le Rwanda se révèle être, pour les touristes, un zoo regroupant les animaux de la savane. Il offre un refuge sécurisé pour les éléphants, les zèbres et les girafes. Ces animaux se côtoient dans la plaine de l’Akagera qui se trouve à la frontière avec la Tanzanie. Le Rwanda est aussi célèbre pour ses gorilles élevés dans les parcs nationaux. Le Rwanda ne se limite pas uniquement aux animaux de la savane, c’est aussi un petit bout de modernité. À Kigali, les restaurants, les cafés et la population en effervescence fascinent les touristes.

Faire du tourisme au Rwanda pour son coût abordable

L’Afrique est réputée pour être une destination touristique de luxe. Le Rwanda fait exception à cette règle depuis quelques années. Pour les hébergements, on y trouve de nombreuses maisons d’hôtes et des auberges disponibles à des prix très abordables. De plus, les attractions du pays sont faciles d’accès. En effet, si dans les autres pays africains, il faut prendre un petit avion pour se rendre dans les parcs nationaux, au Rwanda, les parcs sont accessible par la route.

Faire du tourisme au Rwanda pour son histoire

L’histoire du Rwanda a été marquée par le génocide de 1994. Il est difficile d’en faire abstraction. Pour se remémorer cette horreur dont le pays a vécu, un mémorial a été érigé dans chacun des 30 districts du Rwanda. Pour un passage dans ce pays, il ne faut pas manquer de visiter le mémorial sur le génocide de la ville de Kigali, de Murambi et de Nyamata. Des musées sont aussi présents au Rwanda. Ils retracent l’histoire, la géographie et l’ethnologie des peuples rwandais depuis des siècles. Il faut noter que ce genre de monument est souvent négligé dans les autres pays africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *